Joao Pessoa → Cumbuco

12 jours | 7 - 18 sept. | 785 km

1.249,00 

Description

Jour 1: 7 sept.

Joao Pessoa → Barra de Camaratuba | 60 km

En 2021, le départ du septième Iron Macho aura lieu à João Pessoa, la capitale de l’État de Paraíba. Le tout premier jour, une distance de 60 km est parcourue avant de passer la nuit dans le pittoresque village de pêcheurs de Barra de Camaratuba. Le village est magnifiquement situé à l’embouchure du Rio Camaratuba. La destination de la journée est très différente de notre point de départ près de la grande ville.

Jour 2: 8 sept.

Barra de Camaratuba → Pipa | 55 km

Même si la plage de Barra de Camaratuba vous invite à vous attarder, il faut continuer. Aujourd’hui, le downwind vers Pipa (55 km) est au programme. Après moins de 16 km, nous atteindrons la plage de Praia do Guaju. Ici, nous disons au revoir au Paraíba et découvrons l’État du Rio Grande do Norte. Notre chemin nous mène au-delà de Baía Formosa (belle baie), un nom qui lui convient parfaitement. Cette ville est le terrain de jeu d’Italo Ferreira – le champion du monde de surf 2019. De là, Pipa est à moins de 21 km.

Jour 3: 9 sept.

Pipa → Natal | 55 km

Après une nuit dans la ville animée de Pipa, nous nous dirigeons vers Natal, la capitale de l’État du Rio Grande do Norte. La distance du downwind est de 55 km. Nous laissons donc derrière nous la romantique Praia do Amor et nous nous dirigeons vers le nord jusqu’à Tibau do Sul. Vous serez étonné de la grande taille de l’estuaire lors de sa traversée jusqu’à la plage opposée. La plage redevient alors sableuse et et le spot falt. Nous laissons les falaises derrière nous. Nous continuons vers Tabatinga, un bon spot de vagues de la région. Le trajet jusqu’à Natal est encore long, mais si nous avons de la chance, nous verrons peut-être quelques dauphins. Les 2/3 du parcours sont derrière nous, nous pouvons passer au sprint final.

Jour 4: 10 sept.

Natal → Perobas | 60 km

Nous touchons l’eau à Natal au nord du pont Newton-Navarro. Plus précisément sur la plage de Praia da Redinha. Ici, la côte est plus vaste et moins peuplée que Praia de Ponta Negra. Notre destination d’aujourd’hui, Perobas, se trouve au nord à 60 km. Sur les premiers 30 km, les villages défilent sur la plage. Ce n’est qu’après Maxaranguape que cela devient plus intéressant. Nous passons « Cap St. Rochus », connu sous le nom de Cabo de São Roque en portugais. Ce cap forme la pointe nord-est de l’Amérique du Sud, C’est le point le plus proche de la côte de l’Afrique.

La falaise se termine avant le prochain village de Caraúbas. Dans le village suivant de Maracajaú – également connu sous le nom de Caraïbes brésiliennes – la plongée en apnée est très populaire. Les récifs y sont littéralement envahis par les touristes nationaux et étrangers. Ces récifs ne nous affectent pas car ils sont situés un peu au large. De là, il reste 10 km jusqu’à notre destination. Les villages côtiers sont de moins en moins nombreux, tandis que les zones côtières sauvages se multiplient. Enfin, nous atteignons notre hébergement en bord de mer, l’hôtel Siri Paraíso, où nous posons nos kites.

Jour 5: 11 sept.

Perobas → São Miguel do Gostoso | 55 km

Le lendemain, nous partons de l’hôtel Siri Paraíso à Perobas vers São Miguel do Gostoso . La distance de 55 km est à peu près la même que la veille. La Praia de Perobas, se termine à moins de 4 km et est suivie de Praia de Carnaubinha. La ville suivante, plus grande, Touros, possède une très jolie baie. La plus longue autoroute fédérale du Brésil se termine ici à Touros. Elle mesure plus de 4700 km et traverse 12 États près de la côte. 5 km plus tard, nous passons devant un phare noir et blanc nommé Farol do Calcanhar. Avec 62 mètres de haut, c’est le plus haut phare du Brésil. Depuis le phare, le Kauli Seadi Beach Hotel à São Miguel do Gostoso se trouve à moins de 20 km.

Jour 6: 12 sept.

São Miguel do Gostoso → Galinhos | 80 km

La destination d’aujourd’hui, Galinhos, se trouve à 80 km. On se dirige vers le Kite Center Kauli Seadi situé sur la plage à environ 2,5 km à l’est de São Miguel do Gostoso. Nous quittons São Miguel do Gostoso et naviguons parallèlement à la grande plage de sable. 10 km plus tard, nous atteignons une magnifique baie, c’est la plage de Praia de Tourinhos. Après un peu plus de la moitié du parcours, nous atteignons le point le plus au nord pour aujourd’hui. Depuis le parc éolien près de São Bento do Norte, nous nous drigeons vers le OSO. Plusieurs kilomètres suivent sans aucun signe de civilisation. Nous atteignons Galos en fin d’après-midi. Il n’y a ensuite plus qu’une courte distance jusqu’à Galinhos. Nous passons la nuit à la Pousada Amagali-Galinhos ou à la Pousada Brésil Aventure. Les deux sont très bien.

Jour 7: 13 sept.

Galinhos → Ponta do Mel | 85 km

Notre voyage continue. Ponta do Mel est au programme aujourd’hui avec 85 km à parcourir. Nous quittons Galinhos, situé sur un promontoire de seulement 440 à 660 mètres de large. Nous traversons l’immense estuaire. L’embouchure est composée de bancs de sable entre lesquels des plans d’eau plats et lisses comme un miroir sont crées. On rencontre les mêmes conditions 20 km plus loin. Au nord de Barreiras, il y a des kilomètres de bancs de sable et d’innombrables spots flats. En raison de l’eau peu profonde et du sable léger, l’eau est exceptionnellement turquoise. 30 km avant notre destination, la plage s’oriente à nouveau vers le nord-ouest. Le sable rouge de l’arrière-pays indique que Ponta do Mel n’est pas loin.

Jour 8: 14 sept.

Ponta do Mel → Tibau | 50 km

Après le petit-déjeuner à la Pousada e Restaurante de Beiral, nous continuons le voyage. Les deux tronçons les plus longs sont derrière nous. Un circuit plus court de seulement 50 km nous attend aujourd’hui. Nous allons à Tibau. C’est un endroit à la frontière entre les États du Rio Grande do Norte et du Ceará. Alors que le parcours est orienté vers le ONO sur les premiers 10 km, il tend ensuite vers l’ouest sur 20 km. Nous passons Areia Branca, dont le nom « sable blanc » vient de l’extraction du sel dans cette région. Après avoir traversé le Rio Apodi, il nous reste encore 15 km à parcourir en direction nord-ouest. Un bon repas et des boissons fraîches nous attendent à la Pousada Beijo Mar à Tibau.

Jour 9: 15 sept.

Tibau → Canoa Quebrada | 70 km

Après un sommeil bien mérité à la Pousada Beijo Mar, les 70 km d’aujourd’hui nous emmène dans la célèbre station balnéaire de Canoa Quebrada. 3 km après le départ, nous passons la frontière entre le Rio Grande do Norte et le Ceará. La plage s’étend sur 15 km direction NNO, puis la côte décrit une légère courbe vers la gauche. Après 10 km, la direction est ONO. On le percoit grâce au changement de l’orientation du vent. Nous continuons dans cette direction jusqu’à l’arrivée.

D’innombrables petits bateaux de pêche, appelés Jangadas, sont ancrés près de la plage de Praia da Barrinha. Ils ont l’air de frêles esquifs, mais ces bateaux naviguent bien en haute mer. La plage est sablonneuse et vaste, mais pas pour longtemps. Une falaise rouge nous accompagne sur 5 km jusqu’à Redonda, où nous rencontrons plus de Jangadas. Les dunes de sable rouge qui suivent sont magnifiques. Puis reviennent les falaises rouges. Peu de temps avant le célèbre logo blanc dans le rocher sur la plage de Canoa Quebrada, nous nous arrêtons.

Jour 10: 16 sept.

Canoa Quebrada | Pause

Après 9 jours et 570 km de kitesurf, une journée de repos dans la ville touristique de Canoa Quebrada est exactement ce dont nous aurons besoin. Visiter Broadway ou le célèbre Freedom Bar sur la plage figure sur la liste des choses à faire.

Jour 11: 17 sept.

Canoa Quebrada → Uruaú | 60 km

Après le briefing de l’itinéraire à Pousada Tranquilândia Village, nous montons nos kites sur la plage de Canoa Quebrada. Un parcours de 60 km avec de nombreux spots flats nous attend aujourd’hui. Nous quittons le site touristique populaire et naviguons vers le nord-ouest. À environ 16 km de notre départ, nous atteignons l’estuaire de 550 mètres de large du Rio Jaguaribe, long de 600 km. Avec la bonne marée, il y a ici un très grand spot flat. Pendant les trois kilomètres suivants, nous allons au nord jusqu’à ce que nous contournions le cap rocheux. Ensuite, la côte se dirige vers le nord-ouest jusqu’au petit estuaire du Rio Pirangi.

C’est aussi là que commence le spot de kite deParajuru. Grâce aux longs bancs de sable et au lagon, vous trouverez ici une zone pour débutants très sûre et peu fréquentée. Nous sommes alors à la moitié du parcours d’aujourd’hui. Après une pause, nous continuons, frais et dispos. La plage est initialement assez plate et large et devient sensiblement plus étroite au fur et à mesure qu’on avance. Seulement six kilomètres avant Uruaú, la plage redevient plus large et la côte plate. Juste avant la lagune de Lagoa de Uruaú, nous posons nos kites sur la plage de notre hébergement, l’hôtel Boutique Zebra Beach.

Jour 12: 18 sept.

Uruaú → Fortaleza/Cumbuco | 80 km

Nous parcourons aujourd’hui 80 kmd’Uruaú jusqu’à la plage de Praia do Futuro à Fortaleza, la capitale du Ceará. La côte n’est plate que sur une courte distance et, comme la veille, une falaise blanche et orange nous accompagne. L’eau atteignant les rochers à marée haute, il n’est possible de longer la plage qu’à marée basse. Après 5 km, nous passons près de la Gruta da Mãe d’agua (la grotte de la mère de l’eau). Lorsque nous arrivons à la plage Praia de Morro Branco, les impressionnantes falaises s’estompent. Le long d’une plage de sable de 8 km de large, nous atteignons l’embouchure du Rio Choró et de l’autre côté se trouve le spot de kite Barra Nova. Ce spot de kite offre d’excellentes conditions de flat et n’est pas surpeuplé.

Après plusieurs kilomètres de plage immaculée, nous traversons le magnifique Rio Mal Cozinhado. Sur l’autre rive du fleuve se trouve le village de Caponga. À sa fin, il y a une section de plage avec seulement quelques bâtiments près de la mer jusqu’à Barro Preto. Nous approchons d’une grande ville après avoir traversé le Rio Cocó. Nous sommes maintenant dans la métropole de Fortaleza. Nous arrivons au restaurant Guarderia Brasil. Là, nos véhicules d’assistance nous attendent pour nous emmener à Cumbuco, où nous passerons la nuit à la Pousada Tropical Wind.

  • Niveau avancé avec une bonne forme physique
  • Être capable de naviguer en pleine mer avec des vagues moyennes
  • Redécoller l’aile dans l’eau
  • Maîtriser la nage tractée en remontant au vent
  • Savoir faire le self rescue
  • Être capable de très bien naviguer en Switch ou Toeside
PoidsTaille d’aile
60kg6 – 8 – 10 m2
80kg8 – 10 – 12 m2
100kg10 – 12 – 14 m2
Tailles d’aile recommandées au Brésil en fonction du poids du kitesurfeur
  • L’hébergement est réservé par l’organisateur du downwind
  • Petit déjeuner délicieux et exotique
  • Navigation accompagnée de guides professionnels
  • Véhicule d’assistance sur la plage ou bateau à moteur
  • Si nécessaire, sauvetage en jet ski
  • Eau, jus, fruits et collations pendant les pauses sur la plage
  • Lycra manches longues de l’événement
  • Hébergement 550,00 €
  • Transfert vol et aéroport
  • Déjeuner et dîner

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Joao Pessoa → Cumbuco”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Can't Be Missed

Newsletter
Offres de dernière minute et nouveaux spots de kite
Soyez rassuré, nous ne vous spammerons jamais et ne partagerons jamais votre adresse e-mail